Cliquez sur les images pour acquérir mes livres ou posters : frais de port gratuits et envoi rapide.

Pour suivre mon actualité ou me contacter : sur Facebook.

Frédéric Delavier parle des pompes

Musculation et bio-mécanique

 

Frédéric Delavier et un aperçu de son futur poster squelette

Posters Frédéric Delavier

 

Comparaison entre un crâne masculin et un crâne féminin, une toute petite partie de mon futur poster de squelette :

Frédéric Delavier et un aperçu de son futur poster squelette

Dessin terminé, crânes homme et femme. À vous de trouver où sont les principales différences :

Frédéric Delavier et un aperçu de son futur poster squelette

Les principales différences :

C’est évidement la taille !

Le crâne est plus massif chez l’homme avec une mâchoire plus carrée, un front plus fuyant, des arcades sourcilières plus marquées.

Le crâne de la femme est en général plus circulaire, avec le front plus bombé et les bosses frontales parfois marquées, et chose amusante le dessus du crâne souvent plat lui permet, comme vous l’avez sûrement vu chez certaines femmes africaines, de porter des choses sur la tête.

À propos des changements du crâne au cours de la vie adulte, je trouve qu’il change peu en comparaison des tissus mous qui se rident et s’affaissent, à part les sutures crâniennes qui se soudent, c’est essentiellement l’abrasion et la destruction des dents qui donne à certains vieillards ce prognathisme et cette réduction de la partie inférieure de la face typique.

IronGym à Villenoy (77)

Entraînement

 

Magnifique salle dédiée à la force (entre autres) ! Cliquez sur l’image pour en savoir plus ;-)

IronGym à Villenoy (77)

 

 

 

 

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Livres Frédéric Delavier

 

Souvenirs du salon :

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

On teste même les machines pour femmes !

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Starsky et Hutch !

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

Défié par des fanatiques d’une méthode concurrente !

Frédéric Delavier au Salon du BodyFitness 2011

 

Comment dire : “baisse ton pantalon” sans trop choquer ?

Livres Frédéric Delavier

 

Grand moment de solitude !

Frédéric Delavier et sa théorie sur la bipédie

Musculation et anatomie

 

Frédéric Delavier et sa théorie sur la bipédie

Nos ancêtres se sont relevés en une génération. Il a suffit qu’un de nos lointains grands-parents pré-australopithèque est eut plus de facilité pour se maintenir debout et marcher pour que sa descendance l’imite.

En résumé la bipédie totale est avant tout culturelle, et les quelques enfants loups qui, coupés d’un modèle humain dans les premières années de leur vie, marche à quatre pattes et confirment cette explication.


Ambam le gorille homme par lebordeauxlais

La plupart des grands singes ont la capacité de pratiquer le déplacement bipède sur de courtes distances, mais c’est un peu fatigant pour eux. Si par contre, un jeune gorille prend l’habitude dès qu’il est jeune de se redresser et de maintenir une position bipède longtemps, il va déformer sa colonne vertébrale et assouplir son articulation du genou qu’il pourra porter en extension complète, rendant du coup la station verticale et la marche bipède moins fatigante.

Après il suffit à sa descendance de l’imiter. Bien sur un passage a la bipédie aussi rapide entraîne une accélération de la sélection naturelle sur l’espèce, car des pathologies nouvelles apparaissent comme des problèmes de genoux, de hanches ou pire des problèmes vertébraux . Mais ce qui est a mon avis le plus étonnant c’est la vitesse à laquelle le bassin s’est modifié, la sélection naturelle a dû a ce niveau là être terriblement sélective !

Le plus étrange c’est que ce gorille verrouille ses genoux en extension comme un homme. Normalement, ils ont du mal à le faire !

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Musculation et anatomie et Méthode de travail et Livres Frédéric Delavier

 

Démarrage d’un nouveau dessin, destiné au prochain livre de musculation pour les sports de combat :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Dessin en cours d’exécution, le petit crâne me sert de repère pour insérer les muscles de la nuque :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Ça commence à prendre forme…

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les Delavier Shrugs avancent à grands pas :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Dans un style moins engagé qu’Hugo Boss, l’œuvre anatomique de Frédéric Delavier :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Maintenant, reste plus qu’à peindre :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Je commence le travail au pinceau, là je passe le noir pour augmenter le contraste des muscles qui sont sollicités :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Maintenant je passe la couleur au pinceau :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Les couleurs sont passées, maintenant il n’y a plus qu’à exécuter des rehauts de blanc au pinceau pour les brillances et le contraste :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Dessin terminé, c’était laborieux !

J’ai baptisé cet exercice le Delavier Shrug car je le fais souvent, ce mouvement travaille vraiment bien la partie supérieure du trapèze qui s’insère sur l’épine de l’omoplate :

Les shrugs façon Frédéric Delavier

Page 29 sur 34 pages ‹ First  < 27 28 29 30 31 >  Last ›